la douleur expliquée en quattre pilliers

Ici, la douleur est interprétée comme toute sensation désagréable, telle que: douleur à cause d'endommage tissulaire,  mais aussi commec des sensations qui perturbent le fonctionnement quatidien normal tels que restrictions à cause des de mouvement gênantes, sautes d’humeur, migraines, troubles du sommeil etc ...

En Neurothérapie Manuelle et la Réflexologie des Nerfs, les symptômes sont analysés en fonction des quatre piliers de la douleur. Cette analyse conduit à une image holistique des symptômes.

Toutes les techniques thérapeutiques appliquées sont conçues pour influencer les différents composants du système nerveux.

Les surcharges, les blessures ou les dysfonctionnements sont enregistrés par certains nerfs et transportés vers la moelle épinière. De là, les stimuli vont au cerveau.

 

Pilier 1. Les stimuli du système musculo-squelettique, nocifs ou non, sont enregistrés par les nerfs

du « système nerveux somatique »

 

Pilier 2.  Les stimuli des systèmes viscérales, homonales et imunitaire sont enregistrés par les nerfs

du « système nerveux autonome »

 

Pilier 3.  Tous les stimuli des piliers 1 et 2 sont combinés dans la moelle épinière.

De la ils sont transportés par des voies nerveuses.

La moelle epinière et le cerveau forment le « système nerveux central ».

 

Pilier 4.  Pysycho-emotionnelle.

Au milieu du cerveau se trouve une zone, appelée "système limbique".

Les stimuli entrants sont balancés avec les émotions, les facteurs de stress, les processus d’apprentissage,

les facteursen environnementaux etc.

Tous ces facteurs peuvent renforcer (= excitation) ou amortir (= inhibition) le transfert de stimulus.

Le système limbique est toujours en conversation très détaillée avec les organes, les hormones

et le système d'immunité.

La communication entre les nerfs des quatre piliers se fait par des substances chimiques ou «neurotransmetteurs ». Certains neurotransmetteurs ont un effet stimulant (excitatation), tandis que d’autres ont un effet modérateur (inhibition). En plus, tout cela peut encore être influencé par les hormones et les cytokines du système immunitaire qui peuvent également renforcer ou amortir les signaux.

Quand est-ce que la douleur survient-elle et avec quelle intensité?

Tous les signaux du corps, les émotions, les processus d’apprentissage, les facteurs environnementaux et bien d'autres facteurs sont traités dans le cerveau par une interaction des neurones qui se connectent et qui forment des circuits.

Un « circuit de la douleur » survient lorsque les différents centres cérébraux décident qu’il y a une menace, un danger. Ce circuit douloureux peut à son tour être renforcé ou diminué par d’autres circuits nerveux interférents.

Un circuit d’anxiété (par exemple, la peur de bouger en cas de mal de dos) au-dessus du circuit de la douleur renforcera la douleur.

Un circuit de motivation (par exemple: c'est pas grave, je dois continuer) peut affaiblir le circuit de la douleur.

Ainsi, le cerveau décide l'intensité de la douleur, quelle que soit la gravité des endommages physiques. 

La douleur doit être considérée comme un signal « amical », un facteur de protection.

L’ampleur de ce facteur de protection dépend des émotions, de la mémoire et des processus d’apprentissage.

Important!

La douleur n’est pas seulement causée par des surcharges ou des troubles fonctionnels dans le corps. Les émotions, les expériences traumatisantes ou la surcharge psycho-émotionnelle perturbent directement les centres du système limbique. En conséquence, ils peuvent provoquer de nombreux changements dans tout le corps, y compris la douleur physique.

MNT-NR International
International Association for Manual Neurotherapy and Nerve Reflexology

MNT-NR International

Follow us on 

Copyright © all rights reserved